Le travail de nuit en institution

Objectifs opérationnels

A l’issue de la formation, le stagiaire sera en capacité :
– de maîtriser les spécificités du travail de nuit en institution
– de gérer les angoisses nocturnes des résidents
– de s’intégrer et trouver sa place dans les équipes

Public

Le personnel soignant de nuit
Effectif : de 1 à 10 personnes

Durée

3 jours – 21 heures

Pré-requis

aucun

Méthodes pédagogiques

Recueil des attentes des stagiaires
Apports d’éléments théoriques
Étude de cas concrets
Analyse du vécu

Moyens et techniques pédagogiques

Support de cours remis à chaque stagiaire 

Dispositif de suivi et d'évaluation

Evaluation en cours d’acquisition qui peut être faite, selon le contenu de la formation, sous forme :
Quiz, exercice pratique, étude de cas, jeux de rôles…
Questionnaire de fin de formation
Evaluation de satisfaction

Profil du formateur

Nos formateurs et consultants sont choisis pour leurs expertises métiers et leurs compétences pédagogiques

Contenu

Le travail de nuit : spécificités et conséquences pour le soignant
Le cycle biologique
Le sommeil et la récupération
Le travail de nuit et l’alimentation
La charge mentale du travail de nuit
Les rythmes du travail de nuit

Les relations soignantes dans le cadre du travail de nuit :
Les soins techniques
L’approche psychoaffective
La gestion des émotions
La gestion de la douleur
La gestion du stress et des angoisses nocturnes des patients et résidents

La « solitude » du travail de nuit
L’isolement, la perte des repères temporaux-spatiaux
La charge travail
Les responsabilités
La gestion des urgences médicales
– les détecter
– y répondre …jusqu’où ?
La sécurité
Les dispositifs et procédures d’urgence
Les recours extérieurs : Quand ? Qui ? (astreinte, service d’urgence…)

Les relations avec l’équipe
Les difficultés spécifiques liées aux horaires
Les transmissions orales et écrites
La place du personnel de nuit dans l’équipe soignante

MÉDICO-SOCIAL / MÉDICAL

Prévention des risques

COMMUNICATION / MANAGEMENT