Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Objectifs opérationnels

A l’issue de la formation, le stagiaire sera en capacité de :
– tenir son rôle d’acteur de la prévention face au risque de transmission du COVID-19
– d’intervenir efficacement face à une situation d’accident, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention
– d’adopter un comportement adapté en cas d’accident, incident ou dysfonctionnement sur son lieu de travail
– de contribuer à la mise en œuvre d’actions au profit de la santé et sécurité au travail

Public

Tout le personnel (médical, paramédical, administratif, industriel…)
Effectif mini : 4 personnes
Effectif maxi : 10 personnes

Durée

2 jours – 14 heures

Pré-requis

aucun

Méthodes pédagogiques

Recueil des attentes des stagiaires
Echanges sur les pratiques de l’établissement

Moyens et techniques pédagogiques

Support de cours remis à chaque stagiaire 

Dispositif de suivi et d'évaluation

Evaluation en cours d’acquisition sous forme d’exercices pratiques
Validation de la formation : Document INRS
Evaluation de satisfaction

Profil du formateur

Nos formateurs et consultants sont choisis pour leurs expertises métiers et leurs compétences pédagogiques

Contenu

Le SST et la santé au travail
Le rôle du SST
Le cadre juridique du SST
Champ d’intervention du SST

La prévention des risques professionnels dans l’entreprise
Les AT et MP dans l’établissement et/ou dans la profession (définitions et indicateurs)
Les différents interlocuteurs en matière de prévention (internes et externe)
Repérer les situations dangereuses dans le cadre du travail
Conduite à tenir face à une situation dangereuse
Les mesures de prévention et de protection
Conduite à tenir face au risque de transmission du COVID-19
Conduite à tenir si un cas de COVID-19 survient dans l’entreprise

Protéger
L’alerte et la protection des populations
Réagir en cas d’attaque terroriste
Repérer les différents dangers et les personnes exposées
Supprimer un danger ou l’isoler
Réaliser un dégagement d’urgence

Examiner la victime
Reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un ou plusieurs signes indiquant que la vie de la victime est menacée

Faire alerter ou alerter
Qui alerter et comment ?
Les différents éléments du message d’alerte
Organiser l’accès des secours

Secourir
La victime saigne abondamment
– comprimer l’origine du saignement
– poser un pansement compressif, un garrot
– cas particuliers : saignement du nez…
La victime s’étouffe
– désobstruer les voies aériennes chez l’adulte et l’enfant
– obstruction partielle des voies aériennes
– cas particuliers : femme enceinte, personne obèse, nourrisson
La victime ne répond pas et ne respire pas
– réaliser chez l’adulte, l’enfant, et le nourrisson une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) et utiliser un défibrillateur automatisé externe (DAE)
– cas particuliers : lors de la RCP, lors de l’utilisation du DAE
La victime ne répond pas mais respire
– libérer les voies aériennes
– mettre en position latérale de sécurité
– cas particuliers : nourrisson, victime présentant des convulsions…
– reconnaître et transmettre à un médecin les signes d’un malaise
– cas particuliers : prise de médicament ou de sucre, malaise provoqué par la chaleur
La victime se plaint de malaise
– mettre au repos
La victime se plaint de brûlures
– brûlures thermiques
– brûlures chimiques
– cas particuliers : brûlures électriques, brûlures internes par inhalation ou ingestion
La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements
– éviter l’aggravation d’un traumatisme supposé : cou, tête, membres
La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
– identifier la gravité d’une plaie
– plaie grave de l’abdomen, du thorax, à l’œil
– membre sectionné
– autres plaies
– plaies simples

Mises en situation
Face au risque de transmission du COVID-19, le respect de la distanciation et des mesures barrières reste la règle. Certains gestes ne seront pas pratiqués par les stagiaires

 « Les mesures barrières et de distanciation physique seront rappelées à chaque ouverture de stage et le formateur veillera à leur application tout au long de la formation »

Maintien et actualisation des compétences
Le certificat de SST est valable 24 mois. Avant la fin de cette période, le SST doit suivre une session de maintien et d’actualisation de ses compétences pour prolonger la validité de son certificat de 24 mois

MÉDICO-SOCIAL / MÉDICAL

Prévention des risques

COMMUNICATION / MANAGEMENT