Le « manger-main » et autres préparations pour les personnes désorientées

Objectifs

Repérer les effets du vieillissement
Comprendre la maladie d’Alzheimer : ses effets sur la mémoire, les comportements au moment des repas
Repérer les spécificités et besoins alimentaires des malades Alzheimer
Définir une prestation repas conciliant plaisir du goût, intérêt nutritionnel et favorisant l’autonomie des personnes âgées malades
Réaliser des recettes permettant de mettre en œuvre une prestation repas « manger-mains »
Mener une réflexion sur la mise en œuvre de la prestation repas « manger-mains »

Public

Professionnels de cuisine
Effectif : de 1 à 10 personnes

Durée

2 jours – 14 heures

Pré-requis

aucun

Méthodes pédagogiques

Recueil des attentes des stagiaires
Alternance d’exposés, de réflexion collective, de travaux en sous-groupes
Pratique culinaire

Moyens et techniques pédagogiques

Support de cours remis à chaque stagiaire 

Dispositif de suivi et d'évaluation

Evaluation en cours d’acquisition qui peut être faite, selon le contenu de la formation, sous forme :
Quiz, exercice pratique, étude de cas, jeux de rôles…
Questionnaire de fin de formation
Evaluation de satisfaction

Profil du formateur

Nos formateurs et consultants sont choisis pour leurs expertises métiers et leurs compétences pédagogiques

Contenu

Journée 1

Pourquoi mange-t-on?
La réponse aux besoins de l’humain
Le vieillissement et ses effets sur les besoins alimentaires
La maladie d’Alzheimer : étapes de la maladie et effets sur la consommation alimentaire et les comportements au moment des repas
Objectifs et caractéristiques d’une prestation repas destinée aux patients atteints d’Alzheimer

La prestation repas « manger-mains » : intérêt de l’offre alimentaire
Allier qualité nutritionnelle, gustative et visuelle. Favoriser l’autonomie du convive
Travailler à partir de plusieurs semaines de menus existants : comment décliner une prestation « facile à manger »
Établir une liste d’entrées, de plats, d’accompagnements, de desserts
Fabriquer une prestation « manger-mains et facile à manger » : choix des recettes, des ingrédients, des matières premières
Préparation de la matinée de la journée 2 :
A partir d’une liste de matières premières (préparée en amont avec le chef de cuisine), établissement d’une liste de préparations culinaires possibles
Présentation de recettes apportées par le formateur
Élaboration d’une liste de préparations culinaires à fabriquer le lendemain

Journée 2

Fabrication et dégustation d’entrées, de plats, de desserts
Proposition de dégustation auprès d’autres professionnels de l’institution : cadres, soignants, direction, résidents

Réflexion collective
Quels sont les résidents concernés ?
Quelles stratégies de mise en œuvre du projet ?
La communication auprès des patients concernés, des autres patients, des familles, des équipes
Temps de partage avec une partie de l’encadrement sur les réflexions menées

MÉDICO-SOCIAL / MÉDICAL

Prévention des risques

COMMUNICATION / MANAGEMENT